Le tri sélectif au lycée

Publié le par Les élèves du CAP ATMFC de Neufcâtel en Bray

LE TRI SELECTIF

Dans le cadre d'un PPCP et d'un cours de VSP, les élèves de terminale CAP A.T.M.F.C vont réaliser une étude sur le tri sélectif au lycée. Pour cela ils ont rédigé un questionnaire qu'ils vont compléter avec les élèves de chaque sections professionnelles. Ils passeront dans les classes pour intérroger les élèves. Voici ci-dessous le questionnaire.

--------------------------------------------------------------

"Elèves en terminale CAP ATMFC (à cette occasion les élèves expliquent brièvement le contenu de leur CAP), nous réalisons une étude sur le tri sélectif dans les sections du site professionnel afin d'améliorer la gestion des déchets dans la mesure du possible, et de proposer des améliorations"

1 - Quelle est votre section ?

2 - Quelles sont vos principales activités
3 - Produisez vous des déchets ?
4 - Tableau à compléter avec les activités et les déchets produits ainsi que leur destination
5 - Faites vous du tri sélectif ? Sinon, pourquoi ?
6 - Quels seraient vos besoins pour améliorer votre tri sélectif ?


---------------------------------------------------------------------------

L'ensemble des sections sera étudié : ENERGETIQUE - ROC - MPMI - ELECTRO - BIOSERVICES - ATMFC - COMPTABILITE et SECRETARIAT.

Les résultats de ces questionnaires seront transmis à la direction, au chef des travaux et au service de l'intendance.

Le but de cette étude est de mettre en place le tri sélectif dans les deux cuisines pédagogiques, la familiale et la collective. Bien sûr, il reste au bon vouloir des autres sections d'utiliser cette étude pour mettre en place le tri sélectif dans leur(s) atelier(s) ou d'améliorer l'existant.


Le tri sélectif sur la commune de Neufchâtel en Bray est une démarche spontanée et personnelle. C'est à chacun de porter ses déchets aux lieux de collecte : déchetterie, conteneurs, lieux divers (garage, commerce, pharmacie...).

---------------------------------------------------------------------------

Le lundi 22 septembre 2008


A 10h30, nous sommes allés voir les Terminales BEP Comptabilité pour leur poser les questions sur le tri sélectif.

Le bilan de l'entretien pour les BEP comptabilité et secrétariat :
Le papier utilisé est déposé dans un carton au fond de la classe au pied de l'imprimante principale.
Le papier n'est pas réutilisé sur l'autre face parce que les élèves sont notés sur chacun de leurs travaux et que les documents doivent être de qualité professionnelle.
Pour les cartouches ils vont à l'intendance pour signaler que la cartouche est vide et qu'il faut la changer. Cette cartouche usagée est récupérée par l'intendance.
Il n'y a pas de besoin particulier en matière de tri sélectif dans cette classe.

Lundi 29 septembre à 11h30 nous irons à l'intendance pour demander ce qu'ils font des cartouches usagées.
Nous téléphonerons également à une entreprise pour qu'elle nous dise pourquoi elle se charge du port gratuit des cartouches usagées.

---------------------------------------------------------------------------

Le lundi 29 septembre 2008

Nous avons cherché les coordonnées des pharmacies à Neufchâtel en Bray.
Nous avons préparé l'entretien téléphonique sur papier.
Nous avons demandé au poste de l'accueil de nous composer chaque numéro.
Nous avons téléphoné aux pharmacies
en leur posant la question suivante
" Elèves de CAP ATMFC au lycée Georges Brassens nous étudions le tri sélectif et nous aimerions savoir si vous reprenez les médicaments périmés ou entamés" ?

Nous avons également  rédigé une question pour l'intendance sur le devenir des cartouches d'encre pour imprimante lorsqu'elles sont usagées.

"Nous aimerions savoir ce que vous faites des cartouches usagées ? "

Les cartouches usagées repartent par la poste gratuitement à la charge des revendeurs (Lexmark et Konica).  Celles qui ne sont pas de marque originale, sont déposées dans un carton à l'intendance. Certaines partent à la déchèterie de Neufchâtel en Bray emportées par un agent du lycée et d'autres sont récupérées par des écoles qui les revendent.

Le papier usagé du lycée est récupéré puis déposé dans un conteneur face à l'internant. Lorsqu'il est plein la communauté de commune vient le vider.


Deux élèves ont laissé un message par email à Lexmark pour savoir la raison de leur démarche c'est à dire la récupération gratuite des cartouches.

Une autre recherche sur internet la rémunération contre la récupération de cartouches usagées.

--------------------------------------------------------------------------

Le jeudi 02 octobre 2008

A 16h30, deux élèves sont parties demander à l'administration, au proviseur et à ses adjoints, à l'intendance, aux infirmeries, aux CPE, aux surveillants et au chef des travaux si ils pouvaient mettre de côté des médicaments usagés ou périmés afin d'en récolter pour le jour où nous irons les porter à la pharmacie.
Les médicaments seront récupérés dans une semaine (jeudi 09/10/08)

---------------------------------------------------------------------------

Le lundi 05 octobre 2008

à 11h30 nous avons complété le questionnaire en le rapportant à chacun de nos ateliers

Le bilan du questionnaire pour l'atelier M.H.L :
Les emballages papier sont jetés dans un conteneur se trouvant face à l'internat.

                                    
Les cartons sont jetés dans le conteneur des cartons (le même que celui pour la cuisine pédagogique). Les gazes jetables sont jetées dans une poubelle classique. Le papier est jeté dans une boîte spécifique, seulement les élèves ne savent pas où elle est.

Les besoins notés pour l'atelier MHL  sont :

- 1 poubelle pour les bidons plastique
- 1 poubelle pour les emballages cartons
- 1 poubelle pour les gazes jetables


Le bilan du questionnaire pour l'atelier lingerie
Les bidons d’eau déminéralisée ne sont pas jetés, ils sont déposés en salle des professeurs pour être remplis par un professeur d'énergétique qui récupère avec ses machines de l'eau déminéralisée.
Les fils, le papier et les tissus sont jetés dans la même poubelle.

Le besoin noté : il n' y en a pas

Le bilan du questionnaire 
pour l'atelier cuisine collective :
Les BEP BIOSERVICES et les CAP ATMFC travaillent dans cette cuisine pédagogique. Le tri sélectif est fait avec les emballages cartons qui sont entreposés dans une poubelle extérieure au bâtiment.


Le verre est mis à part par un professeur dans un sac, qui pour l'instant est au sol.




Les besoins notés pour la cuisine pédagogique sont :
- 1 poubelle pour les emballages cartons dans la cuisine
- 1 poubelle pour le plastique
- 1 poubelle pour les déchets  alimentaires
- 1 poubelle pour le verre

Ces poubelles seraient de couleurs il serait plus facile pour les élèves de les différencier et ainsi de faire le tri sélectif.

Le bilan du questionnaire pour l'atelier enseignement familial :

en entretien du linge les bidons d'eau déminéralisée ne sont pas jetés, ils sont déposés en salle des professeurs pour être remplis par un professeur d'énergétique qui récupère avec ses machines de l'eau déminéralisée.

En cuisine familiale on produit des déchets de toutes sortes (emballages, épluchures, restes périmés, essuie  tout, préparation ratée). Depuis septembre 2008, Nous avons deux poubelles, une pour les emballages et une autre pour tout le reste qui ne peut pas être recyclé).


Nous avons également une boîte pour récupérer les piles, une pour les médicaments et une pour les textiles. Ces déchets récupérés depuis septembre2008 seront jetés lors de la sortie à la déchetterie et les médicaments seront déposés au retour à la pharmacie. Une boite de récupération de médicaments a été également déposée en salle des professeurs.


Ici un élève jete les magazines de publicité qui nous ont servi à illustrer les groupes d'aliments.


En entretien du logement : les poussières aspirées sont récupères dans le sac de l'aspirateur
puis jetées à la poubelle, il en est de même pour les poussières balayées. Les récipients contenant les produits d'entretien sont rincés puis mis dans la poubelle des emballages.

Les besoins notés au studio :

- des poubelles de couleurs pour faciliter le tri sélectif
- un agent responsable de l'acheminement des poubelles aux containers situés à l'extérieur du lycée sur le haut à côté du parking professeur.
- de petites poubelles pour effectuer le tri sélectif (car le logement est un studio) au nombre de 3 (verre - emballage papier carton et le plastique)

---------------------------------------------------------------------------

Le lundi 12 octobre 2008


A 10h30 nous avons rendez-vous avec les élèves de seconde Bac pro énergétique pour faire passer notre questionnaire sur le tri sélectif.
est celui d'une boîte spéciale tri du papier bien identifiée par les élèves. C'est certainement ça que le professeur va bientôt mettre en place.

Sur les heures de travaux pratiques service aux familles les élèves pourraient être chargés de porter leurs déchets aux containers à l'extérieur du lycée.


Le bilan de cet entretien :
TFCA signifie Technicien du Froid et du Conditionnement de l'Air. Leurs activités produisent des déchets. La brasure utilise du cuivre dont les chutes sont mises dans une poubelle.


Le montage utilise des composants qui sont mis de côté lorsqu'ils sont hors d'usage pour simuler des pannes. Le câblage utilise des câbles et du fils de cuivre (fils conducteurs). Ils sont mis dans des cartons puis en juin ils sont jetés (en attendant ils sont réutilisés par les élèves).


Les goulottes usagées et les chutes de gaines en plastique sont entreposées au sol.



Les besoins notés pour l'atelier énergétique sont :
- dans l'atelier soudure 3 poubelles de couleurs ou étiquetées (métaux ferreux, le laiton et le cuivre) pour éviter les erreurs de tri par les élèves.
- dans l'atelier montage il faudrait 3 poubelles (plastique, câble et cuivre) plus 1 pour les emballages carton et papier

Le professeur souhaiterai aussi savoir le circuit des disjoncteurs usagés
Il aimerait également savoir s'il serait possible de signer un accord avec la communauté de commune pour récupérer dans les  réfrigérateurs à la déchetterie de Neufchâtel en Bray dans le but de travailler avec les élèves sur la récupération des fluides réfrigérants et dans l'optique de préserver l'environnement.


Les fluides réfrigérants sont récupérés et stockés dans des bombonnes à l'atelier.


A ces deux questions nous lui répondront après notre rencontre avec Mr CANAC le jeudi 23/10/08.

---------------------------------------------------------------------------

À 11h30 nous avons rendez-vous avec le proviseur adjoint, résident dans un logement présent dans l'enceinte de l'établissement.

Le bilan de l'entretien avec le proviseur adjoint :
Le proviseur adjoint tri ses déchets à son domicile. Il met le papier au conteneur du lycée qui se trouve à l'extérieur face à l'internat ainsi que le carton dans l'autre container, le verre est porté à la déchetterie et les vêtements usagés sont portés au container de la déchetterie. Il va également à la déchetterie pour déposer les encombrants.

Les besoins notés par un des résidents des logements de fonction
Dans l'idéal  il faudrait que la commune assure un ramassage des déchets triés. Car pour l'instant toute démarche est basée sur le volontariat.



Ici se trouve plusieurs conteneurs
- Conteneur pour l'acier, les briques alimentaires, l'aluminium et les cartonnettes.
- Conteneur pour les journaux et les magazines
- Conteneur pour les bouteilles, les bocaux et les pots en verre
- Conteneur pour les bouteilles et les flacons en plastique


---------------------------------------------------------------------------

À 13h30 nous avons rendez vous avec les élèves de terminale BEP ROC/SM

Le bilan de cet entretien :
ROC/SM signifie Réalisation d'Ouvrage Chaudronnier structure métallique. Les activités de ces élèves produisent des déchets. La soudure, le pliage, la mise en forme des tôles, l'encochage et le cisaillage utilisent du fer, de l'acier doux, de l'inox, de l'aluminium, du cuivre et du laiton. 


Les élèves ont confectionné des poubelles  où ils déposent leurs chutes.



Les métaux sont jetés dans un conteneur derrière les ateliers, à l'extérieur.


Les besoins notés pour l'atelier ROC :
- 1 poubelle classique pour les déchets divers non recyclables.


---------------------------------------------------------------------------

À 14h00 nous avons rendez-vous avec les élèves de terminale BEP MPMI

Le bilan de cet entretien :
MPMI veut dire "Métier de la productique mécanique informatisé". Leur activité principale est l'usinage qui produit comme déchets des copeaux de laiton, d'aluminium, d'acier et de plastique.
Ils font aussi de la métrologie et du montage.

Poubelle de tri des copeaux de métaux.

Poubelle de tri des copeaux de plastique.

Comme on peut le constater les élèves ont du mal de faire le tri. Car on trouve aussi des mouchoirs, un chiffon, des pansements, un feutre, du métal dans le plastique et du plastique dans le métal. Après leur avoir demandé pourquoi ils ne faisaient pas attention, ils ont répondu qu'ils ne savaient pas, certains s'en moquent, ils n'en voient pas l'utilité, d'autres ne font pas attention.

Leurs machines utilisent aussi de l'huile de glissière qui est stockée au magasin dans des fûts.


 Le professeur semble déconcerté face à l'attitude des élèves.  Il a beau leur expliquer l'importance du tri mais, dans l'ensemble, ça ne semble pas les toucher.

Les besoins notés pour l'atelier MPMI :
- 1 poubelle pour le papier carton
- 1 poubelle pour le plastique
- 1 poubelle pour les déchets non recyclables (mouchoirs, chewing gum, divers)

lls devront être facilement repérables par les élèves par la couleur ou par un étiquetage dessus.

Une sensibilisation sur l'intérêt du tri sélectif, par le professeur de VSP et éventuellement par un intervenant extérieur.

--------------------------------------------------------


À 14h30 nous avons rendez vous avec les élèves de terminale BEP ME pour faire passer notre questionnaire sur le tri sélectif.

Le bilan de cet entretien pour l'atelier Electro:

Les élèves font du câblage ce qui produit comme déchets des bouts de câbles et du fil de cuivre qui sont déposés  au magasin. Le cuivre étant vendu ensuite au ferrailleur. La moulure produit comme déchets des chutes de plastique et de goulotte. Il y a une poubelle dans la salle de classe pour récupérer le papier.

Le professeur semble impuissant face à l'attitude des élèves qui paraissent totalement désintéressés  par le sujet.  Il a beau leur expliquer l'importance du tri mais, dans l'ensemble, ils ne se sentent pas concernés. Au cours de cet entretien les élèves de CAP ATMFC à l'origine de cette enquête sont très surpris de l'attitude désinvolte des élèves.

Les besoins notés pour les BEP ME :
- 1 poubelle pour les chutes de plastique
- 1 poubelle pour les câbles.
Ces poubelles devant être bien différenciées par les élèves afin de ne pas commettre d'erreurs.


Le cuivre est déposé dans le container de l'atelier énergétique, fermé sous clé. Le cuivre est vendu à une société dieppoise à 4 € le kilo.

--------------------------------------------------------

Le jeudi 23 OCTOBRE 2008

Mr CANAC responsable de la communauté de commune viendra à 14h30 pour intervenir auprès des élèves de T. CAP ATMFC pour parler du tri et répondre à un questionnaire préalablement rédigé en classe.

A cette occasion les élèves pourront :
- lui faire part de leur étude sur le tri au lycée
- faire le tour des deux cuisines pédagogiques
- demander ce qu'ils peuvent améliorer dans leur démarche en cuisine
- poser leur questions

Pour cette occasion, les élèves ont récupéré des déchets triés en atelier familial qu'ils iront déposer à la déchetterie à Neufchâtel en Bray. Des médicaments seront également récupérés et déposés à la pharmacie.

--------------------------------------------------------

Questionnaire pour Mr CANAC
Responsable de la communuauté de Communes


1 - Que signifie la communauté de communes

Mr CANAC : C'est un regroupement de communes pour faciliter certaines actions (gestion des déchets - réparation des voies de circulation - complexe sportif - distribution et collecte des eaux usées...)

2 - Combien de villes sont concernées dans

Mr CANAC : Il y a 23 communes (dont neufchâtel en bray) soit 11428 habitants

3 - Est-ce que toutes les villes fonctionnenent de la même façon pour la récupération des déchets ?

Mr CANAC : Toutes les communes dans la communauté fonctionnenet pareil.

4 - Est-ce que toutes les villes ont leur déchetterie ?

Mr CANAC : Il y a une déchetterie pour les 23 communes, celle de neufchâtel en bray (pour un rayon de 15 km).

5 - Est-ce que nos poubelles sont triées ou brûlées ?

Mr CANAC : Les poubelles "ordures ménagères" son mises en enfouissement technique.

6 - Est-ce que tout le contenu de nos conteneurs est recyclé ?

Mr CANAC :oui , tout est recyclé.

7 - A qui sont-ils envoyés ou vendus ?

Mr CANAC : Les déchets ménagers (ce qui est trié)  : ils sont vendus à une usine de tri à Lillebonne. Il faudra déduire les frais de transport.
Les ordures ménagères sont enfouies sur un site à Londinières.

8 - Pourquoi ne fait-on pas de tri dans nos poubelles pour le ramassage. Pourquoi faut-il apporter nous même nos déchets triés aux conteneurs ?

Mr CANAC : Parce que la communauté de communes a préféré mettres plusieurs sites de tri des déchets à des points stratégiques dans les communes. Aujourd'hui il y a 4 conteneurs à chaque site :

- pour  l'acier, les briques alimentaires, l'aluminium et les cartonnettes.
- pour les journaux et les magazines
- pour les bouteilles, les bocaux et les pots en verre
- pour les bouteilles, les bocaux et les pots en verre

à terme il y en aura plus que deux, car les centres de tri se modernisent
- pour le verre
- pour les emballages

9 - C'est plus facile pour les personnes de tout mettre dans un seul sac poubelle. Pour faire un tri efficace il faut s'équiper de poubelles et avoir de la place chez soi. Dans les maisons c'est assez  facile à mettre en place mais en appartement ?  Croyez vous que les habitants sont nombreux à le faire ? De plus certains habitants sont handicapés ou n'ont pas de moyens de transports ou n'ont pas temps ?

Mr CANAC : "Si une personne peut acheter plein il peut déposer vide"
de plus il y a suffisement de points de collecte des déchets à proximité des habitations.

Il faut aussi savoir qu'il y a une incidence financière. tout ce qui n'est pas trié coûte trois fois plus cher.
Le traitement des ordures ménagères revient à 150 euros la tonne tandis que le traitement des déchets ménagers (ce qui a été trié) revient à 50 euros la tonne.

10 - Mr CLATOT, professeur d'énergétique demande si les disjoncteurs sont recyclables ?
Mr CANAC : Oui, ce sont des D3E "Déchets D'Equipements Electrique et Electronique"

Une élève demande ce que l'on fait des piles
Mr CANAC : Elles sont désossées.

Une autre élèves demande si on parle encore d'eboueurs pour les poubelliers
Mr CANAC : Non, on parle de RIPPEUR



Deux élèves font visiter la cuisine pédagogique aux intervenants de la communauté de communes.


SORTIE A LA DECHETTERIE DE NEUFCHATEL EN BRAY
avec Mr CANAC



Visite guidée des conteneurs situés au bord de l'avenue verte juste avant la déchetterie.







Affichage à l'entrée de la déchetterie. Il est destiné aux usagers.
Il informe sur la nature des déchets pouvant être déposés ainsi que les jours et horaires d'ouverture.



A l'entrée sur la droite de trouvent les bennes.



Avant d'arriver aux bennes les vehicules passent devant un lieu dépôt pour les piles et les cartouches d'encre usagées.



Les élèves ont ensuite déposé les déchets qu'ils avaient pris avec eux.



Le carton



Les métaux



Passés les bennes nous nous trouvons au niveau d'un dépôt sous un abri.



Où les usagers peuvent déposer les batteries, les ampoules et les gros appareils électroménagers.



Les petits appareils sont déposés à l'extérieur près de l'abri.
Une élève y dépose un batteur électrique qui ne fonctionne plus.



Il y a un local fermé pour le dépôt des produits dangereux pour la santé et l'environnement.
(peintures, solvants, déchets de soin ...)


La visite est terminée, nous remercions Mr CANAC ainsi que son supérieur présent au début de notre rencontre. Il se tient à notre disposition pour toutes autres interventions. Il est prêt à nous aider pour faciliter la mise en place d'aménagements facilitant le tri au sein du lycée. Il est même possible que l'on mette en place un conteneur pour faire du compost avec les déchets de la tonte et les épluchures des cuisines pédagogiques. Il y aura également un nouveau conteneur installé par la communauté des communes pour récupérer tous les types d'emballages. Il sera mis à côté du conteneur à papier face à l'internat.

Un accord sera signé avec la communauté de commune et l'atelier énergétique froid pour récupérer les  réfrigérateurs à la déchetterie de Neufchâtel en Bray. Les réfrigérateurs, congélateurs et climatiseurs seron t récupérés pour être démontés en atelier dans le respect des règles de sécurité pour l'homme et l'environnement. Ensuite chaque pièce de ces appareils sera triée pour être redéposée à l'endroit adapté à la déchetterie.

Pour les élèves l'ensemble de leur travail a mené à la réalisation de projets viables qui de plus, seront concrétisés dans le temps. C'est une réussite !

--------------------------------------------------------

VIDEOS de TF1

Les régions françaises se mettent de plus en plus au tri sélectif.
Mais trier ses déchets n'est pas encore un réflexe pour tout le monde.



http://video.google.fr/videosearch?hl=fr&q=tri%20selectif&um=1&ie=UTF-8&sa=N&tab=wv#hl=fr&q=tri%20selectif&um=1&ie=UTF-8&sa=N&tab=wv&start=10

91% des Français se sont mis consciencieusement au tri sélectif. Mais il subsiste quelques problèmes sur la  qualité des poubelles. Ça risque de coûter cher.


http://video.google.fr/videoplay?docid=2504977168340044155&ei=ld7kSKTSGY2A2wLO7uiiCw&q=tri+selectif&vt=lf&hl=fr

Sicile : tri sélectif à dos d'âne

Alors que la Commission européenne a donné un mois aux autorités italiennes pour résoudre la crise des déchets à Naples, la Sicile semble avoir déjà trouvé la solution.


http://video.google.fr/videosearch?hl=fr&q=tri%20selectif&um=1&ie=UTF-8&sa=N&tab=wv

Commenter cet article