La sortie en baie de Somme

Publié le par Les élèves du CAP ATMFC de Neufcâtel en Bray


Nous avons pri le car pour aller en baie de somme, le trajet à durée 1heure.
Nous sommes arrivés à la baie de somme à 10h30, il y avait toutes les secondes du lycée proffessionnel.
Nous sommes sortis du car, il pleuvait nous avons mis des capes.
Nous avons marché pour aller à la plage du croytoi pour rejoindre le guide. Nous avons descendus les marches pour aller dans l'eau afin de rejoindre l'autre côté ou il y avait du sable.


Nous avons regardé les mouettes.
 












http://alpesoiseaux.free.fr

Nous avons marché pour aller voir les salicornes et les "chips de la mer "  (oreilles de cochons) et on les a goûté, c'était surprenant et extrêmement salés. Les élèves n'ont pas trop aimé.

http://www.ffcc.info/IMG/jpg/salicorne1.jpg

La salicorne, passe-pierre, haricot de mer, corne salée ou cornichon de mer...

La Salicorne, aussi appelée passe-pierre, est une plante "sauvage". Elle pousse dans les prés salés recouverts par la mer lors des fortes marées tels que les vasières de la Baie de Somme. Sa principale caractéristique morphologique : une succession de renflements cylindriques qui s'emboîtent les uns dans les autres ou "corne de sel", traduit son adaptation à la présence de sel. Elle se gorge en eau douce (90 % environ) ce qui lui donne cet aspect charnu et succulent. C'est une plante dite halophile - c'est-à-dire qui se plaît sur terrain salé.

http://www.somme-tourisme.com

Nous sommes allés chercher des crabes et on a appris à reconnaître une femelle d'un mâle.

Avec une carotte le guide nous a montré les couches de sable dans la baie.



Nous avons vu des faux canards sur l'eau pour attirer les vrais afin que les chasseurs puissent chasser.


routedeslivres.blogspot.com


Nous sommes retournés au car pour nous changer. 
Nous sommes allés manger à la maison de l'oiseau où ensuite nous avons assisté à un spertacle de rapaces.

 
fr.wikipedia.org


Le spectacle se fait normalement à l'extérieur mais comme il pleuvait il a été fait dans une salle. Les animateurs ont fait voler les rapaces au dessus de nos têtes, il ne fallait pas bouger pour ne pas les effrayer. C'était très impressionnant, on sentait l'air que déplaçait le battement des ailes.

Bald Eagle par Olivier DELAERE
flickr.com

Commenter cet article